Contrat d’entretien de chaudière : guide en ligne

chaudière

Quelles que soient les fonctionnalités de votre chaudière, il est indispensable de procéder à un entretien régulier en souscrivant à un contrat proposé par un professionnel. Dans ce contexte, les clauses du contrat d’entretien chaudière varient en fonction du type d’installation, de l’âge de votre appareil de chauffage, etc. Pour cette raison, il convient de bien connaître et vérifier les obligations à respecter dans le fameux accord.

Pourquoi est-il indispensable d’entretenir une chaudière ?

Avant tout, le fait d’entretenir sa chaudière, peu importe le modèle et le fonctionnement, coûte de l’argent. Pour les particuliers qui souhaitent faire des économies dans leurs dépenses au quotidien, il est parfois décevant de se rendre compte qu’il faut ajouter une facture concernant l’entretien des matériels de chauffage. Pourtant, le contrat d’entretien chauffage n’est pas facultatif, mais bel et bien obligatoire. La réglementation en vigueur concernant la mise aux normes de tous les appareils consommant de l’énergie qui l’impose aussi bien à tous les particuliers que les professionnels.

Cependant, même si l’intervention d’un expert dans l’entretien de chauffages a un coût, cela vous permet de faire une économie d’argent considérable sur le long terme. En effet, le professionnel qui vous propose le contrat décèle dans le plus bref délai tous les risques de dysfonctionnement de votre appareil de chauffage. Ce qui vous permet en retour d’éviter les incidents plus conséquents à l’avenir. Pour information, une installation contrôlée régulièrement par un chauffagiste connaît 7 fois moins de problèmes qu’un équipement de chauffage mal vérifié. Dans ce cas, il vous est conseillé de faire appel à une entreprise de chauffagiste en ligne comme bf-depannage-dijon.fr pour souscrire un contrat d’entretien chaudière et bénéficier par la suite d’un service de qualité au meilleur tarif.

En quoi consiste la visite régulière d’un chauffagiste ?

Quand vous souscrivez à un contrat d’entretien de chaudière avec un professionnel, celui-ci doit effectuer des visites régulières dont la fréquence dépend des termes de votre accord. Cependant, le chauffagiste s’engage généralement à vérifier votre chauffage une ou deux fois par an. Durant cette visite, il effectue de nombreux types de maintenance chaudière gaz. Votre expert peut aussi vous proposer une simple vérification ou, à l’inverse, un contrôle très détaillé.

Cependant, il est important de savoir qu’au minimum, l’intervention de votre interlocuteur doit inclure le service de nettoyage de la chaudière, des accessoires et des conduits. Vous bénéficiez également d’un contrôle de la sécurité de l’installation et des dispositifs de régulation. Le chauffagiste doit aussi effectuer des interventions multiples au niveau du brûleur en réalisant le démontage, le nettoyage et le réglage. Durant la visite, il vérifie le processus de combustion et décèle toute forme d’anomalies au niveau de l’appareil. À la fin de son contrôle, le chauffagiste vous fournit une attestation de visite qui contient sa signature et la vôtre. Si vous êtes locataire, il est indispensable de fournir une copie de l’attestation à votre propriétaire, pour lui prouver que vous avez réalisé les procédures nécessaires pour entretenir sa chaudière. Cette vérification est valable aussi bien pour une chaudière au gaz, au fioul, ou une chaudière à granuler de bois.

Les responsabilités de l’expert et vos droits dans le contrat

La souscription à un contrat d’entretien chaudière engage l’entreprise à faire le nécessaire pour que votre appareil reste fonctionnel, à condition que vous l’utilisiez de manière normale. Le chauffagiste réalise les dépannages requis et change les pièces en état d’usure. Il est important de savoir que les entreprises proposent plusieurs contrats. Les formules économiques couvrent notamment les interventions dites « de routine », tandis que les formules spécialisées offrent une protection plus complète, qui vous évite d’acquitter des frais conséquents, en cas de dépannage imprévu ou dysfonctionnement important.

Malgré tout, vous ne pouvez pas blâmer l’entreprise en cas de problème dû à un événement étranger ou une mauvaise manipulation de votre part. Par exemple, la garantie ne fait pas effet lorsqu’il a un sinistre dans votre maison due à l’inondation, séisme, gel, incendie… Au cours de votre contrat renouvelable par tacite reconduction, le professionnel vous contacte pour fixer un rendez-vous pour contrôler votre chaudière. Si la visite n’est pas effectuée au moment convenu ou encore si le chauffagiste ne s’est pas présenté pour effectuer la maintenance chaudière, vous pouvez exiger une reconduction gratuite de votre contrat pour l’année suivante.

Comment choisir son contrat d’entretien ?

Il existe de différentes formules de contrat d’entretien chaudière, certaines couvrant uniquement les visites de routine, d’autres couvrent des options plus convenables, avec la prise en charge de dépannage des grands incidents. Il vous est alors recommandé de faire le choix du contrat en fonction de l’état de votre appareil de chauffage. À ce propos, s’il s’agit d’un modèle de chaudière assez récent, il n’est pas nécessaire de souscrire à des contrats exigeants des mensualités plus importantes. Vous pouvez simplement choisir une formule économique ou intermédiaire. Par contre, pour un modèle plus ancien, il est essentiel de privilégier une formule qui vous propose une ou plusieurs garanties supplémentaires.

Dépannage serrure : la prise en charge par l’assurance
Assurance habitation : que couvre l’assurance “bris de glace” ?